Juillet-Aout 2017

Nous dormons en moyenne quatre mois sur douze et c’est pendant cette période de notre existence que les rêves se manifestent.

Les 4 états du sommeil
Il est connu que notre sommeil passe par quatre états différents; le premier correspond essentiellement à l’acte de s’endormir, le second a qui l’on donne bien souvent l’appellation de « phase Thêta » correspond à un état de somnolence alors que le troisième dit « phase Delta » correspond quant à lui à un sommeil profond avec une phase encore plus profonde durant laquelle le sujet est complètement inconscient (quatrième état).

Le sommeil paradoxale
À côté de la vie éveillée et du sommeil, il existe un état particulier qui est appelé « sommeil paradoxale » où le sujet n’est pas véritablement ni dans un état de veille ni dans un état de sommeil. Cet état est caractérisé par un mouvement oculaire rapide (R.E.M.). Malgré l’état de sommeil profond, le sujet reste cependant conscient ce qui fait qu’il se souvient des activités de son cerveau c’est à dire des rêves.

On peut dans une certaine mesure dire que les rêves appartiennent à une vie parallèle, qui est la vie nocturne différente de la vie diurne.

L’interprétation des rêves
Les rêves utilisent un langage symbolique inné ou acquis qui passe au travers de projections personnelles.
En dehors de ces éléments principaux, l’interprétation des rêves doit tenir compte de bien d’autres facteurs et c’est le rôle du thérapeute de les considérer pour fournir une bonne analyse du phénomène.