*
Le Docteur Gérard CHARPENTIER Ph. D. de par ses diverses formations en sociologie, psychologie, psychologie sociale, ethnopsychologie, rééducation fonctionnelle, sciences de la santé et administration des entreprises a toujours mené en parallèle plusieurs types d’activités, qui en fait se fondent toutes dans un seul thème celui du développement de la personne et des ressources humaines sur le plan individuel, collectif et corporatif. Il a reçu sa formation universitaire et professionnelle en France (Bordeaux et Paris) avec des équivalences au Canada (Montréal) et aux États-Unis (tous les états) pour son doctorat.

Né en France, les turbulences de l’histoire et les hasards de la vie ont fait qu’il a grandi en Algérie et vécu dans plusieurs pays européens (Angleterre, Allemagne, Espagne) et depuis 1982 il réside au Canada (il est citoyen canadien ) avec une absence de plusieurs années pour un séjour aux États-Unis dans le début des années 2000 à 2010, pays où il a toujours des activités depuis sont retour au Canada.

Le Dr Gérard CHARPENTIER Ph. D. est connu pour ses livres, ses conférences, ses interventions à la radio et à la télévision ainsi que pour ses nombreux articles de presse et chroniques.
Ses sujets de réflexions se situent toujours dans le domaine de la vie tant sur le plan individuel que collectif avec une approche à la fois sociologique et psychologique.
Le Dr Gérard CHARPENTIER Ph. D. pratique dans le domaine de la santé mentale depuis plus de 35 ans. Il exerce au Québec, Canada comme Psychanalyste humaniste et en Floride, USA comme conseiller en croissance personnelle (Personal Growth and Life Counselling).
Il intervient également à différents niveaux auprès des chefs d’entreprises et cadres des entreprises internationales en tant que conseiller en développement (Coach and Management Consultant). Ses interventions qui ont pour objectif la gestion, le développement relationnel et l’intégration en milieu multiculturel et interculturel  se situent principalement dans le domaine de la formation, de la sélection de personnels et des études de motivation.
*
Psychanalyse et ethnopsychologie
Son approche se veut humaniste et holistique et ses interventions se situent entre autre dans le domaine des pathologies sociales, de la psychologie du couple et de la famille, des problèmes de dépendance psychique et physiques, de la dépression, des phénomènes psychosomatiques, de la psychologie sociale, mais aussi dans des domaines aussi particulier comme ceux de la méditation, du rêve ou encore de la vie avant et après la vie.
Sa formation et ses recherches personnelles en ethnopsychologie, discipline d’avant-garde qui traite des conséquences psychologiques qu’un processus d’immigration peut provoquer chez un individu, lui permettent d’aider les immigrants à s’intégrer efficacement dans leur pays d’accueil. Il est en effet fréquent de noter chez ces personnes des tendances au repliement sur soi ou à l’opposé des tendances agressives, mais aussi des états dépressifs, des comportements de critique et d’opposition ce qui provoque par exemple : chez les adultes des échecs sociaux ou professionnels fréquents et chez les enfants des retards scolaires.
*
Sociologie et psychologie sociale interethnique
Sa spécialisation en sociologie de l’action collective et politique l’a amené à faire des recherches sur les liens entre culture et identité avec comme espace de référence la francophonie et donner des conférences et à signer des articles et chroniques dans divers magasines au Québec et en Floride.
Depuis plusieurs années. Il s’est spécialisé en psychologie sociale interethnique qui traite des rapports entre les communautés ethniques et leur nouveau pays d’accueil. Dans des villes, comme Montréal (Québec) et Miami (Floride) où le pourcentage d’immigrants est sans cesse croissant et les « chocs culturels » réels, il est nécessaire de mener des interventions auprès des individus, mais aussi au sein des groupes et des organismes communautaires interethniques.
Ses travaux portent sur les mécanismes d’intégration et de réussite en milieu multiculturel afin que les différences entre les individus ne soient pas perçues comme des éléments d’opposition mais comme des éléments de complémentarité.
*